Politique Éditrice 0 2023-03-30

Les musulmans palestiniens observant le mois sacré du Ramadan sont occupés à préparer leurs repas de l'iftar de rupture de jeûne à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

Les musulmans palestiniens observant le mois sacré du Ramadan sont occupés à préparer leurs repas de l'iftar de rupture de jeûne à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

La tradition se poursuivra jusqu'au 21 avril, l'Aïd al-Fitr, la fête des sucreries.

Ce deuxième repas de la journée se déguste au coucher du soleil. Le jeûne quotidien commence immédiatement après le repas avant l'aube et se poursuit jusqu'au coucher du soleil.

Le mois le plus sacré de l'islam a commencé le 22 mars et est observé par les musulmans du monde entier comme une période de jeûne, de prière, de réflexion et de communauté.

Traditionnellement, les rues, les mosquées et les maisons sont décorées de lanternes et de lumières pendant tout le mois et la prière de fin de soirée, le Tarawih, a lieu une heure après avoir mangé l'iftar du Ramadan.