Politique Éditrice 0 2022-11-23

La Mairie de Paris a annoncé, mercredi 23 novembre, son intention de porter plainte pour diffamation à l’encontre du ministre des comptes publics. Dans une interview sur France Inter, Gabriel Attal a critiqué, mercredi matin, la gestion budgétaire de la capitale par la maire de Paris, Anne Hidalgo. Une organisation qui relève, selon lui, du système « de Ponzi ».

Précisant avoir « mis fin à ce système parce que ce n’est pas sain », le ministre a expliqué :

« Vous endettez la ville sur des années [en préemptant des logements] et vous récupérez les loyers de décennies à venir [auprès des bailleurs sociaux] pour équilibrer un budget aujourd’hui. »

Dans un communiqué diffusé sur le compte Twitter d’Anne Hidalgo, la maire de Paris a dénoncé des « mensonges qui portent atteinte à son honneur et à sa crédibilité ». La Ville de Paris précise qu’elle « n’a pas demandé de dérogation aux loyers capitalisés pour son budget 2023 » et que c’est la ville elle-même qui « a souhaité mettre un terme » à ce dispositif en 2022.

« La Ville de Paris demande aussi à la première ministre de faire cesser la diffusion de ces fake news énoncées en toute connaissance de cause afin que le débat public retrouve sa sérénité et sa crédibilité. »