Culture Éditrice 0 2022-09-23

Sa plume tranchante sévit depuis près de trente ans. A la fois romancière, essayiste et réalisatrice, Virginie Despentes s’est imposée comme l’une des principales figures de la littérature moderne en France. Son histoire et son profil détonnent dans le milieu, et ses prises de position ainsi que sa liberté de ton ont généré plusieurs polémiques au fil de sa carrière. Après cinq années d’absence, elle revient sur le devant de la scène avec la publication de Cher connard, tiré à 250 000 exemplaires.

Dans cet épisode du podcast « L’Heure du Monde », Raphaëlle Leyris, journaliste au « Monde des livres », explique le phénomène Despentes, qui n’a cessé de grandir depuis son premier roman très remarqué, Baise-moi, en 1994.

Un épisode de Claire Leys. Réalisation : Florentin Baume. Musique du générique : Amandine Robillard. Présentation et rédaction en chef : Morgane Tual. Dans cet épisode : extraits de plusieurs interviews de Virginie Despentes (de 1995 à 2015, archives INA). Lectures d’extraits de Baise-moi (Florent Massot), King Kong Théorie (Grasset), Vernon Subutex (Grasset) et de la tribune « Désormais, on se lève et on se barre » (parue dans Libération, le 1er mars 2020). Extrait de la musique « Nothing to Prove » de Kae Tempest.

« L’Heure du Monde »

« L’Heure du Monde » est le podcast quotidien d’actualité du Monde. Ecoutez chaque jour, à partir de 6 heures, un nouvel épisode, sur Lemonde.fr ou sur Spotify. Retrouvez ici tous les épisodes.

En savoir plus sur Virginie Despentes :